Films

Des films VERSO pour découvrir la vie au village là-bas et ici.

jaquette film Njabout Kébé

Film « Njabout Kébé »

Amandine BRIY, Marie GAUDEFROY, Julie COLLEANI et Dalila SAADI ont tourné un film sur la vie quotidienne d’une famille du village en novembre 2015.
Le film nous fait connaître M. et Mme Kébé et leurs 3 enfants.
Abibou Kébé est agriculteur, pêcheur et boulanger ; Amintou tient la maison, prépare les repas et s’occupe de ses enfants tout en gardant du temps pour ses activités aux champs ou ses loisirs avec ses voisines.
Nous accompagnons la petite Rokhaya à l’école maternelle et les deux plus grands : Lobé et Modou à l’école primaire.

Visionner le film Njabout Kébé : "

 

 

Film « Djiguene yi »

Le 5e film de la collection « Instants de vie » a été tourné par une équipe de 6 femmes membres de VERSO lors de leurs voyages en novembre et décembre 2013. Ce film nous fait découvrir des moments de la vie quotidienne des femmes de tous les âges dans un village du nord du Sénégal : travaux des champs ou de la pêche, travaux domestiques, préparation des repas, vie associatives, loisirs et fêtes). Un groupe représentatif des femmes du village a été constitué et le scénario écrit avec elles montre la complexité de l’organisation sociale et la place prépondérante des femmes dans cette société.

Visionner le film "Djiguene yi" 

 

Anne, Camille et Pauline se sont consacrées au tournage du troisième film présentant cette fois la vie quotidienne de deux adolescents de 15 ans du village de N’Diarème.

Visionner le film "Fatou et Ousmane"

Accompagnées par Lamine Diene, animateur avec lequel elles avaient fait le centre aéré en 2010, elles ont pu filmer en toute liberté Fatou et Ousmane, deux jeunes élèves de cinquième habitant N’Diarème. Les deux adolescents se sont prêtés au jeu avec beaucoup de bonne volonté. Le montage du film a été terminé en décembre 2012.

 

 

Film "Flora et Guillaume"

Le film « Flora et Guillaume », réalisé à Autreville sur Moselle et Millery, montre la vie quotidienne de deux jeunes enfants d’un village lorrain. Traduit en wolof, il a été présenté dans les classes sénégalaises des écoles pratiquant une correspondance scolaire avec les écoles françaises. Passionnés, les enfants et les enseignants ont posé de nombreuses questions et découvert par l’image et les commentaires le mode de vie si différent mais également si proche, de leurs camarades français.

visionner le film "Flora et Guillaume"



Film "Bintou et Abdourahim"

Pendant le voyage effectué en octobre 2011, avec l’accord de leur famille respective, deux enfants de N’Diarème-Walo ont été filmés dans les différents moments de leur vie quotidienne. Bintou, 7 ans, fille d’enseignant, et Abdourahim, 11 ans, fils de pêcheur, se sont volontiers prêtés au jeu et livrés au regard de la caméra

visionner le film "Bintou et Abdourahim"

C’est ainsi que le spectateur pourra accompagner ces deux enfants dans leurs tâches quotidiennes, dans leurs jeux, à l’école ou sur le fleuve, dans les champs de riz ou pendant leurs repas. De quoi éveiller la curiosité et l’intérêt des élèves français qui pratiquent une correspondance scolaire avec leurs camarades sénégalais, mais aussi plus largement informer sur le quotidien de deux jeunes enfants d’un village du Nord du Sénégal.

 

Accueil de loisirs au bord du fleuve - Juillet 2010

Juillet 2010, VERSO, les CEMEA du Sénégal et le village de N’Diarème organisent un accueil de loisirs pour les enfants du village avec le concours de 7 jeunes animateurs français et 12 animateurs sénégalais. Ce chantier culturel international, codirigé par deux directeurs de centre de vacances français et sénégalais, vise deux objectifs principaux à destination de l’enfance et de la petite enfance.

Visionner le film "Accueil de loisirs au bord du fleuve"

- Par l’échange et l’expérimentation des techniques et des méthodes, apporter un complément de formation pratique aux animateurs de la structure d’accueil de la petite enfance ayant reçu une formation théorique de 8 jours à Dakar en avril 2009.
- Apporter un début de formation aux « dames de charge » qui assistent les animateurs et les enseignants.

Le film relate cette expérience.