Groupements

 Le groupe DEGO

Présidente : Absatou NDIAYE LO
Trésorière : Astou NDIAYE DIALLO



Le groupe est composé des femmes les plus jeunes.
Il se réunit chaque semaine, les femmes se reçoivent à tour de rôle.

Lors du premier voyage de VERSO, les femmes du groupe avaient proposé d’investir le produit de la vente de vêtements apportés (20 000 Fcfa) dans l’achat de tissu et de produits de teinture afin de réaliser des nappes.

Lors de chaque déplacement, VERSO apporte des vêtements (pour enfants et bébés) que le groupe vend aux familles du village. Les bénéfices sont utilisés pour des actions solidaires choisies par les femmes du groupe, principalement des micro-crédits dont elles sont bénéficiaires à tour de rôle.
En 2013, le groupe DEGO a organisé et financé une fête de fin d’année à l’école maternelle.
 Elles ont également équipé l’école de petit matériel  (gaz, marmite, petits bols, cuillères) pour faciliter la préparation de goûters pour les enfants.

 

Le groupe NIDIAYE 

Présidente : Yacine DIAW

120 personnes

NiDiaye-gpt feminin

Le groupe a sollicité VERSO pour un prêt (500 000 Fcfa) afin de
pouvoir diversifier ses activités (moulin à mil….) pour appuyer la  
garderie communautaire

L’association a demandé la présentation de projets et d’un échéancier de
remboursement.

 

Le groupe FEMMES AGEES

La présidente du groupe est Fatou BA
Femmes agées-Grpupement
La rencontre a eu lieu en présence des représentantes des 6 sous-groupes (de 20 personnes), les autres étant aux champs où elles passent la journée complète.

Ce sont les femmes plus âgées qui avaient présenté le projet « microprojet pour l’achat de semences» en février 2008.

Lors de notre rencontre en février 2009, elles nous ont fait part de leur grande satisfaction pour le prêt d’argent organisé par VERSO en novembre 2008.
Cet argent a été réparti entre ce groupement de femmes et 2 groupements d’hommes.

Pour leur part, elles se sont partagées l’argent et ont pu acheter des semences et surtout des boutures (plus chères) qui leur permettront d’avoir une récolte plus précoce.

Avec le reste de l’argent, elles ont acheté des sacs de riz (10 000Fcfa) qu’elles ont stocké et qui sera revendu plus tard (jusqu’à 15000Fcfa).

Grande satisfaction de leur part