MERCI à nos donateurs.

La pandémie de COVID-19 a durement touché les populations du nord du Sénégal sur le plan économique. L’état d’urgence instauré par le chef de l’Etat a totalement interdit les déplacements, la pêche sur le fleuve frontière avec la Mauritanie, les marchés. L’activité économique s’est arrêtée. Alors que chacun doit chaque jour se débrouiller pour trouver de quoi manger, le confinement a installé une pénurie alimentaire grave.
VERSO, partenaire de Gaé depuis 12 ans, a souhaité répondre à l’appel à l’aide de cette commune composée de 4 villages ainsi qu’à celui de la commune voisine de Bokhol.
Une aide alimentaire de l’Etat a été acheminée seulement vers une partie des familles les plus pauvres répertoriées dans le Registre National Unique, privant d’aide toute une partie de la population pauvre pourtant en grande difficulté d’accès à l’alimentation.
VERSO est donc venue compléter l’aide apportée par l’Etat et les mairies de Gaé et Bokhol.
Une aide directe d’urgence de 4 000 € a été débloquée par l’association sur ses fonds propres dès le mois d’avril.

Sacs de riz

Un appel à dons a été lancé auprès de nos membres et sympathisants. Le résultat a été formidable de générosité puisqu’au total 7 500 € ont été envoyés par les donateurs.
L’aide alimentaire de VERSO a donc été de 11 500 €, ce qui a permis d’acheter 22 tonnes de riz du fleuve (production locale), 800 litres d’huile, des pâtes alimentaires.

aide alimentaire
Une partie des fonds a été versée à un groupement féminin qui a fabriqué des farines nutritives pour les enfants de 0 à 6 ans suivis dans le cadre des campagnes de dépistage de la malnutrition financées par VERSO.
Un grand merci à tous nos donateurs !
L’état d’urgence a été assoupli au Sénégal, l’épidémie semble marquer le pas pour l’instant, surtout en milieu rural. La saison des pluies devrait permettre une bonne campagne de riz et de mil dans les champs ainsi que la pousse de nombreux légumes. Malgré tout, nous restons vigilants et en lien permanent avec nos relais sur place.